Pré-ouverture 21/01/2020
Paris Chicago
Bléinchangé à + 0.50 €+ 2 cents
Maïsinchangé- 3 cents
Colza- 1 €/t à - 2 €/t
Soja- 5 cents
Indices 20/01/2020
€/$1,1085 $
Pétrole WTI58,54 $/b

Blé (€/t)
Mars 20195,75+1,75
Mai 20194,00+1,25
Sept. 20187,00+0,50
Déc. 20189,00+0,25
Mars 21190,25+0,25
Maïs (€/t)
Mars 20172,50-0,50
Juin 20176,75-0,50
Août 20179,50-0,25
Nov. 20174,50-0,75
Janv. 21177,25+0,00
Colza (€/t)
Févr. 20411,50+4,00
Mai 20408,50+2,75
Août 20389,00+2,00
Nov. 20390,25+2,00
Févr. 21391,00+1,50
Solution azotée (€/t)
Mars 20177,50+0,00
Juin 20177,50+0,00
Sept. 20177,50+0,00
Nov. 20177,50+0,00
Mars 21177,50+0,00

20/01/2020

Blé (€/t) : 5214 lots
LotsTypeStrikePrime
1Call Mars 2017223,40
8Call Mars 2017322,30 - 22,50
8Call Mars 2017419,40 - 22,20
9Call Mars 2017718,40 - 18,50
1Call Mars 2018411,84
500Call Mars 201906,56
500Call Mars 201943,99
1Call Mars 201953,20
801Call Mars 202001,00
300Call Mars 202051,19
1Call Mai 201935,50
1Call Mai 201955,60
1000Call Mai 202003,25
100Call Mai 202022,78
1Call Sept. 201906,44
200Call Sept. 202003,63
200Call Sept. 202151,59
1Call Déc. 201909,12
1Call Déc. 201957,30
500Put Mars 201900,81
300Put Mars 201911,07
80Put Mars 201952,50
100Put Sept. 201804,26
600Put Déc. 201899,20
Maïs (€/t) : 0 lots
LotsTypeStrikePrime
Colza (€/t) : 737 lots
LotsTypeStrikePrime
50Call Mai 2039020,00
100Call Mai 20407,58,56
2Call Mai 204108,40
250Call Mai 204204,50
4Call Août 203958,00
30Call Août 204103,00
50Call Nov. 204203,10 - 3,30
100Put Août 203804,50
1Put Août 203909,58
150Put Nov. 20382,57,20

Blé (¢/b)
Mars 20570,5000-1,5000
Mai 20571,2500-1,2500
Juil. 20570,5000-1,7500
Sept. 20575,7500-1,5000
Déc. 20583,7500-1,7500
Maïs (¢/b)
Mars 20389,2500-3,2500
Mai 20395,2500-3,0000
Juil. 20401,0000-3,2500
Sept. 20400,2500-2,5000
Déc. 20402,7500-2,0000
Soja (¢/b)
Mars 20929,7500-4,5000
Mai 20943,0000-4,0000
Juil. 20955,5000-4,0000
Août 20959,2500-4,7500
Sept. 20958,0000-4,2500
Tourteaux de soja ($/st)
Mars 20300,6000+0,3000
Mai 20305,2000+0,4000
Juil. 20309,7000+0,3000
Août 20311,4000+0,3000
Sept. 20312,5000-0,2000
Huile de soja (¢/lb)
Mars 2033,3500-0,3300
Mai 2033,6700-0,3300
Juil. 2034,0200-0,3200
Août 2034,1000-0,3300
Sept. 2034,1600-0,5600

21/01/2020

Physique (€/t)
Blé dur rendu Port la Nouvelle - Base Juillet 2019245,00+0,00
Blé meunier rendu Rouen - Base Juillet 2019192,00+1,00
Maïs rendu Bordeaux - Base Juillet 2019166,00+0,00
Maïs FOB Rhin - Base Juillet 2019171,00+0,00
Orge fourragère rendu Rouen - Base Juillet 2019162,00+0,00
Orge brasserie de printemps Planet FOB Creil - Base Juillet 2019161,00+0,00
Colza FOB Moselle - Flat - Récolte 2019411,00+4,00
Tournesol rendu St Nazaire - Flat - Récolte 2019380,00+0,00
Pois fourragers FOB Creil - Base Août 2019215,00+0,00
Analyses 21/01/2020

Marché européen

Nouvelle fermeté des cours du blé à la faveur d’une demande à l’international très soutenue. Les craintes sur la réalisation des chargements portuaires pour honorer les contrats s’accentuent, avec de nouvelles actions de la part des dockers en grève. Les difficultés de chargements en portuaire en France bénéficient à l’activité portuaire allemande.

Parmi les facteurs clé de l’évolution des cours, la concrétisation ou non du deal entre la Chine et les USA, qui conditionnera l’évolution des cours sur Chicago, et par répercussion sur Euronext. La fermeture des marchés américains hier laissait les autres places orphelines sur ce sujet.

Les exports européens de blé tendre vers les pays tiers s’affichent à ce jour à 15.7 millions de tonnes, bien supérieurs à l’an passé, affichés à 9.2 millions de tonnes à date. En orges, les exportations s’affichent à 4.2 millions de tonnes, contre 2.8 l’an passé. Les importations de maïs enfin, s’affichent à ce jour à 12.2 millions de tonnes, à comparer à 13.0 millions de tonnes l’an passé.

Le marché du colza demeure très indécis, et les cours affichent une certaine volatilité, dans un contexte où l’évolution des cours du palme est notamment liée à des considérations géopolitiques avec l’Inde.

Marché américain

Les marchés américains étaient clos hier. Réouverture aujourd'hui.

Marché mer Noire

En Ukraine, une nouvelle baisse de plus de -5% du cheptel bovin a été enregistrée au cours de l’année 2019. Les secteurs porcins et ovins montrent d’ailleurs la même dynamique. Ces baisses de cheptel sont à la fois enregistrées dans les structures professionnelles agricoles tout comme dans le secteur privé où prédomine une agriculture de subsistance. Seule la filière volaille montre une progression positive sous l’impulsion des principaux géants du secteur à l’image du groupe MHP. Ces conditions de baisse continue du cheptel engendre une diminution de la consommation domestique de céréales, ce qui renforce chaque année un peu plus le poids du pays sur la scène céréalière internationale.

 

LeGrincheux du 21/01/2020

Aujourd'hui : Bonne fête Agnès

Oui LULU, il ne faut pas jeter une imprimante dans l'eau sous pretexte qu'elle n'aura pas pied...

Fil de news

Les grèves des dockers pénalisent nos exports

9